Interview d’Isabelle Senéterre & Faits marquants

Isabelle Senéterre Directrice des ressources humaines

“L’enjeu est d’accompagner l’évolution internationale du Groupe, en conservant son ADN originel et en se nourrissant de sa nouvelle diversité.” ’Isabelle Senéterre

Une évolution source d’enrichissement

Où en est, sur le plan opérationnel, le rapprochement Amundi-Pioneer Investments ?
L’ensemble des synergies attendues ont été réalisées. Les réductions d’effectifs internes – 537 personnes fin 2018 – sont finalisées. L’adaptation des ressources s’est opérée en privilégiant le volontariat et les mobilités internes entre métiers et entre zones géographiques. Elle visait également d’autres objectifs : accompagner la stratégie de développement d’Amundi en renforçant, notamment, les moyens alloués aux métiers en forte croissance. Tout en perpétuant la logique d’efficacité qui caractérise le Groupe depuis sa création : favoriser les gains de productivité et l’agilité de notre organisation.

Quels sont les grands enjeux de 2019 ?
L’enjeu majeur reste celui de l’internationalisation. Amundi est devenue un Groupe réellement international, avec désormais plus de 50 % de ses effectifs hors de France. Tout l’enjeu est d’accompagner sa mutation en conservant son ADN originel – sa capacité à intégrer, sa souplesse, ses valeurs sociétales –, et en se nourrissant de cette nouvelle diversité. L’entreprise bénéficie déjà de l’apport de nouveaux talents, notamment managériaux – un tiers des 150 top managers d’Amundi sont aujourd’hui issus de Pioneer Investments –. Pour consolider sa nouvelle identité, Amundi doit faire évoluer ses modes de fonctionnement : à la fois pour plus de formalisme – donc de transparence – dans l’expression des principes régaliens qui s’imposent à tous, et plus de décentralisation – pragmatisme –, pour tenir compte des réalités et des bonnes pratiques locales. Il s’agit également de poursuivre l’effort de formation et d’adaptation des collaborateurs à cette évolution qui doit être vécue comme un enrichissement.

Que dire sur la démarche RSE d’Amundi ?
En cohérence avec notre positionnement sur l’Investissement Responsable, la responsabilité d’Amundi consiste à appliquer les principes du développement durable à son propre fonctionnement. En Ressources Humaines, nous nous inscrivons ainsi dans une démarche de progrès continu qui s’appuie sur de grands principes comme l’importance donnée au socle social, la volonté de préserver l’employabilité des collaborateurs, la reconnaissance des diversités humaines et professionnelles ou encore la solidarité envers les personnes les plus fragiles. Et bien sûr, nous sommes engagés dans de nombreuses initiatives comme celles en faveur de l’emploi des jeunes et des personnes en situation de handicap. 

Give a hand, 6e édition

En place depuis 2013, le programme Give A Hand a pour objectif de valoriser l’engagement solidaire des collaborateurs d’Amundi dans le monde associatif. Pour sa 6e édition, 20 dossiers ont été retenus et dotés d’une subvention financière d’Amundi. Les projets, très variés, se répartissent entre la France, l’Asie et l’Afrique, avec un même fil conducteur : la solidarité. Le projet de l’association Theodora, qui a pour mission de contribuer au bien-être des enfants hospitalisés et des enfants handicapés, a été élu « Coup de coeur 2018 ».

Des collaborateurs « engagés »

Pour la 3e année consécutive, Amundi a participé à l’enquête Indice d’Engagement et de Recommandation (IER) qui mesure l’engagement des collaborateurs envers leur entreprise. 59 % des 4 000 collaborateurs interrogés dans 15 pays ont répondu, soit une augmentation de 15 points par rapport à 2017. Le score IER (1) global d’Amundi atteint 64 % de réponses favorables et 70 % pour les questions relatives à Amundi, des résultats qui attestent du haut niveau d’engagement des équipes vis-à-vis du Groupe.

(1) Moyenne des réponses favorables aux 21 questions posées dans l’enquête et utilisées pour mesurer l’IER.

Amundi adapte ses outils de formation

Pour accompagner plus efficacement ses collaborateurs dans les nouveaux enjeux de l’internationalisation du Groupe, Amundi fait évoluer ses outils de formation. Le digital prend une place croissante, avec l’essor de la plateforme Phileas, qui propose des modules ouverts à tous selon une logique de self-service très adaptée, notamment, aux cours de langue. Parallèlement, la qualité et le ciblage des formations sur mesure, dédiées par exemple à l’accompagnement des mobilités ou à la préparation aux nouveaux métiers, sont renforcés.

83

C’est le nombre de mobilités internes en Europe depuis le rapprochement Amundi-Pioneer Investments