Hong Kong

“Amundi est bien placée pour profiter de la multitude d’opportunités qu’offrira le marché chinois.” Xiaofeng Zhong

Xiaofeng Zhong
Directeur Général d’Amundi Asie du Nord

« Nous opérons dans un marché régional – qui comprend Hong Kong, Taïwan et la Chine continentale – avant tout très concurrentiel, indique Xiaofeng Zhong. Tous les grands asset managers y sont présents depuis plusieurs années et les investisseurs ont pris l’habitude de produits très performants. La lutte pour les talents est également féroce. » Dans un environnement aussi difficile et complexe, Amundi a réalisé en 2018 d’excellentes performances auprès de ses clients Retail et Institutionnels. « Elles sont la conséquence de notre détermination à investir sur la durée dans la qualité de notre marque, de nos produits et de nos talents, explique Xiaofeng Zhong. Nous avons su innover et renforcer nos équipes, dans une zone où les produits en dollars sont favorisés. »

7 077,63 Mds$ 

La capitalisation globale du marché chinois à fin septembre 2018 . L a Chine n’est de vancée que par les États-Unis. Elle surpas se le Japon, Euronext et la Bourse de Londres

En forte progression à Hong Kong et à Taïwan
À Hong Kong, où le marché est dominé par les grands acteurs anglo-saxons et où les produits américains sont logiquement privilégiés, Amundi a aujourd’hui accès à tous les principaux canaux de distribution et a gagné des parts de marché. À Taïwan, où les fonds offshore représentent 60 % du marché, Amundi se classe en 7e position, avec plus de 7 milliards de dollars d’encours. « Notre objectif est de faire partie du top 5 à horizon 2020, indique Xiaofeng Zhong. L’expertise de Pioneer Investments dans les solutions US et marchés émergents devrait nous permettre de franchir le cap des 10 milliards de dollars. » Avec l’intégration récente et réussie de Mirae, Amundi bénéficie aussi d’un autre levier de croissance accélérée. « En 2019, nous voulons maintenir notre niveau de performance, en nous attachant surtout à générer du revenu et à accroître notre profitabilité. Nous allons continuer à innover et à améliorer la notoriété de notre marque. »

Se préparer au Big Bang chinois !
En matière de gestion d’actifs, l’ouverture prochaine du marché chinois va changer les règles du jeu. « Le marché chinois est déjà le deuxième derrière celui des États- Unis en termes de capitalisation boursière », indique Xiaofeng Zhong. Dans les années à venir, il libérera tout son potentiel : les asset managers internationaux pourront vendre des produits locaux et étrangers aux clients institutionnels et Retail, et de plus en plus d’investisseurs chinois placeront leurs capitaux dans le monde entier. « Nous devrons être prêts, explique Xiaofeng Zhong. Nous avons déjà l’avantage d’être très favorablement positionnés, grâce à nos joint-ventures et à nos solutions déployées sous le véhicule mutual recognition of funds. Nous sommes certainement l’un des rares acteurs les mieux préparés pour profiter des multiples opportunités qu’offrira la Chine. »

“Notre performance en Asie du Nord est la conséquence de notre détermination à investir sur la durée dans la qualité de notre marque, de nos produits et de nos talents.” Xiaofeng Zhong