Prague

“Notre capacité à combiner les forces d’un groupe international et la proximité d’un acteur local est un atout majeur.” Franck du Plessix

Franck du Plessix
Directeur Général d’Amundi République tchèque

Depuis une dizaine d’années, porté par la croissance d’une économie fortement liée à celle de l’Allemagne, le marché des fonds en République tchèque a connu une forte progression. « La distribution reste cependant très concentrée, avec trois acteurs majeurs, filiales de grands groupes bancaires européens, qui détiennent 70 % de part de marché », indique Franck du Plessix. La situation est assez différente en Slovaquie voisine, où les banques locales ont une place plus importante (sur un marché de taille plus réduite), et en Bulgarie, où quelques acteurs nationaux de moyenne envergure cohabitent avec Bulbank, la filiale locale d’UniCredit. « Il existe, par contre, un trait commun aux trois pays : le relatif conservatisme d’investisseurs qui, s’ils privilégient les solutions d’investissement, veulent avant tout minimiser les risques », poursuit Franck du Plessix.

“Nous voulons capitaliser sur le succès de nos fonds thématiques, notamment ceux dédiés au vieillissement de la population ou à la disruption.” Franck du Plessix

 

54 Mds€

le montant total du marché de la gestion d’actifs en République tchèque

Une capacité à combiner « global » et « local »
Troisième asset manager en République tchèque, Amundi y a réalisé une année 2018 marquée par une collecte nette positive, dans un environnement de marché difficile. « Nous possédons plusieurs atouts majeurs, explique Franck du Plessix, au premier rang desquels nos partenariats avec Komercni Banka, filiale locale de Société Générale, et avec UniCredit. Par ailleurs, nous sommes très présents sur le segment en forte croissance des conseillers en gestion de patrimoine. Nous bénéficions aussi de notre capacité à nous appuyer sur les forces d’un groupe international et à proposer des solutions locales. » Cette aptitude à nouer des partenariats stratégiques et à associer « global » et « local » a également contribué à installer Amundi dans le top 5 en Slovaquie et à la première place en Bulgarie.

Le « triangle » Amundi, clé du développement
En 2019, Amundi entend s’appuyer sur le succès du fonds Money Market Fund* lancé en République tchèque, ainsi que sur celui de plusieurs fonds thématiques dédiés au vieillissement de la population ou aux innovations technologiques. « Nous voulons aussi renforcer notre coopération avec nos partenaires bancaires, en poursuivant le déploiement du “triangle Amundi” – des produits, des outils et des services –, ainsi qu’avec les gestionnaires de patrimoine, via une plateforme de services dédiée, que nous souhaitons enrichir et exporter vers d’autres pays d’Europe centrale, explique Franck du Plessix. Enfin, dans une région où nous n’opérons sous le nom d’Amundi que depuis 2018, nous allons poursuivre les efforts entrepris pour accroître la notoriété de la marque. »