Activité et résultats en 2018

En 2018, Amundi a enregistré une nouvelle progression de sa profitabilité (+25,5 % de son résultat net comptable) dans un environnement de marché qui est devenu nettement moins favorable à partir du 2e trimestre. Cette année a été marquée par un bon niveau d’activité et par le succès de l’intégration de Pioneer Investments. Ces bons résultats, en ligne avec les objectifs annoncés dans le plan à trois ans, démontrent la solidité du business model d’Amundi.

Des résultats en forte progression

Le résultat net comptable de 855 M€ en 2018 est en forte hausse grâce, à la fois, à la contribution de Pioneer Investments – consolidé au 2nd semestre 2017 – et à la dynamique de développement. Le résultat ajusté (1), qui permet d’apprécier la performance du Groupe à périmètre comparable, s’élève à 946 M€.

  • Les revenus nets de gestion sont quasi-stables à 2 606 M€ grâce à la hausse des encours moyens. Les commissions nettes de gestion progressent de +1,9 % (2) sur l’année
  • Les charges d’exploitation (3) sont en baisse notable (-6,8 % (2)(3)), grâce à l’exécution rapide des synergies de coûts liées à Pioneer Investments (110 M€ en 2018).
  • Il en résulte un coefficient d’exploitation (1) de 51,5 %, en amélioration de 0,9 pt (2).
  • Compte tenu d’un taux d’impôt en baisse, le résultat net part du Groupe ajusté s’élève à 946 M€, en hausse de +3,1 % par rapport à 2017 (2) et de +9 % par rapport à une année 2017 (2) hors revenus financiers exceptionnels.

Activité : une collecte nette élevée en 2018, de 42 Mds€

Le niveau de collecte demeure élevé en 2018 (+42 Mds€ (4)), tiré notamment par les actifs moyenlong terme (+36,3 Mds€) et le Retail (+30,7 Mds€ (4)). Compte tenu d’un effet marché négatif (-43 Mds€) concentré en fin d’année, les encours sous gestion atteignent 1 425 Mds€ fin 2018, stables sur 12 mois.

Le segment Retail affiche à nouveau une collecte nette élevée (+30,7 Mds€ (4)) mais en ralentissement significatif en fin d’année dans un contexte général de remontée de l’aversion au risque en Europe avec :

  • Une excellente dynamique de collecte nette dans les joint-ventures asiatiques (principalement en Chine et en Inde), dont les encours atteignent 142 Mds€ fin 2018 ;
  • Une collecte nette qui résiste dans les réseaux France ;
  • Dans les réseaux internationaux, une collecte nette qui demeure positive, particulièrement en Italie grâce au partenariat avec UniCredit ;
  • Un ralentissement plus marqué pour les distributeurs tiers, dont la collecte demeure positive en 2018, mais affectée en fin d’année par la remontée de l’aversion au risque.

Croissance des encours sous gestion
Encours en fin d’année, en Mds€

  • 2009 - 670
  • 2010 - 705
  • 2011 - 671
  • 2012 - 749
  • 2013 - 792
  • 2014 - 878
  • 2015 - 985
  • 2016 - 1083
  • 2017 - 1426
  • 2018 - 1425

Pour sa part, le segment des Institutionnels et Corporates affiche un bon niveau de collecte annuelle (+11,4 Mds€) avec les éléments suivants :

  • Institutionnels et Souverains : un bon niveau de collecte nette annuelle, majoritairement en produits moyen-long terme ;
  • Corporates : des sorties de trésorerie (concentrées au 2e trimestre), mais un bon niveau d’activité en actifs moyen-long terme (notamment en fonds de pension Corporates) ;
  • Épargne Entreprises : une très belle année 2018 (collecte nette de +2,7 Mds€), qui confirme le potentiel de croissance de cette ligne métier, renforcé par les perspectives de la loi Pacte en France.

À l’international, l’activité a été dynamique en Asie (+26,8 Mds€) et en Europe, notamment en Italie mais aussi en Allemagne et aux Pays-Bas.

Enfin, l’activité de deux moteurs de croissance, mis en place il y a plusieurs années, a été particulièrement bonne en 2018 : gestion indicielle, ETF et Smart beta* (+14 Mds€ de collecte nette en 2018 portant les encours à 95 Mds€ fin 2018 soit +5,6 % par rapport à fin 2017) et actifs réels et alternatifs (+3,5 Mds€ de collecte nette en 2018).

Une politique de dividende attractive

Le Conseil d’Administration a décidé de proposer à l’Assemblée Générale du 16 mai 2019 un dividende de 2,90 € par action, en numéraire (+16 % par rapport à 2017).

 

Résultat net comptable part du groupe en m€

  • 2017 - 681

+25,5 % / 2017

  • 2018 - 855

(1) Hors amortissement des contrats de distribution et hors coûts d’intégration Pioneer Investments.
(2) Comparaison avec des données combinées 2017 (12 mois Amundi + 12 mois Pioneer Investments).
(3) Hors coûts d’intégration Pioneer Investments.
(4) Y compris réinternalisation des actifs par Fineco pour –6,5 Mds€ au 3e trimestre 2018.