Interview de Dominique Carrel-Billiard

Dominique Carrel-Billiard Directeur du pôle clients institutionnels et corporates

Une amélioration qualitative de la collecte

Quel bilan dresser du déploiement d’Amundi, en 2018, auprès de ses clientèles institutionnelles, souveraines et entreprises ?
L’activité du Groupe s’est une nouvelle fois intensifiée sur l’ensemble de ces segments de clientèle. Amundi s’est très significativement renforcée auprès des entités souveraines et des grandes organisations supranationales, avec notamment la signature de plusieurs mandats prestigieux, dont celui obtenu pour le compte du Trésor irlandais. Nous avons également développé nos relations avec les compagnies d’assurance, notamment en Allemagne et au Japon. Côté entreprises, le Groupe enregistre, certes, une année plus contrastée sur les solutions de trésorerie, mais il demeure leader sur ce marché en Europe. Il réalise par ailleurs des percées importantes auprès des fonds de pension Corporate et, plus largement, sur l’ensemble des solutions d’épargne retraite et d’épargne salariale. Au-delà de l’accroissement de nos encours, il convient de souligner la qualité de notre collecte. En 2018, elle s’est en effet portée majoritairement vers nos gestions de moyen-long terme et s’est assez équitablement répartie entre opérations de grande taille et de taille moyenne. Ce qui améliore à la fois la rentabilité et la granularité de notre fonds de commerce.

L’environnement de marché a changé. Quelles ont été les réponses d’Amundi ?
Les clientèles institutionnelles sont structurellement confrontées à la même problématique : optimiser le triptyque rendement, risque et coût de gestion de leurs investissements, le tout dans un environnement de marché volatil. Amundi s’est employée à les accompagner dans la reconfiguration de leur chaîne de valeur. En leur proposant, par exemple, des solutions d’investissement plus en phase avec ces nouvelles contraintes : des stratégies de performance absolue, de gestion en overlay, en facteurs de risques, en actifs illiquides ou, plus récemment, des solutions de type Credit Continuum qui permettent d’optimiser l’allocation sur différents types de sous-jacents liquides et illiquides au sein d’une même classe d’actifs.

Quelles ambitions pour 2019 ?
Notre principal objectif est de continuer à accompagner nos clients face à des marchés qui resteront chahutés. Outre l’évolution de notre offre et le lancement de nouvelles solutions – en actifs réels, en épargne salariale et autour des thématiques ESG* notamment –, cela signifie des efforts toujours constants en termes de productivité – pour rester l’un des asset managers les plus compétitifs du marché –, et la poursuite du développement de nos offres d’outsourcing. En termes d’expansion géographique, le marché institutionnel américain figure parmi les priorités du Groupe en 2019, avec la poursuite du déploiement en Asie du Nord et au Japon – sur les clientèles Assureurs – et en Europe sur les clientèles de taille intermédiaire. Plus globalement, Amundi doit aussi capitaliser sur ses clientèles existantes en faisant progresser le taux de détention de ses produits et continuer à intensifier ses relations avec les consultants en investissement, intermédiaires incontournables sur certains de ses marchés.

“Notre principal objectif est de continuer à accompagner nos clients face à des marchés qui resteront chahutés.” Dominique Carrel-Billiard