Interview de Jean-Jacques Barbéris & Faits marquants

 

3 questions à Jean-Jacques Barbéris Directeur du coverage de la clientèle institutionnelle et corporate

“Les investisseurs veulent pouvoir démontrer l’impact de l’intégration de critères ESG* sur la performance de leurs portefeuilles. Jean-Jacques Barbéris

Comment l’approche ESG s’intègre-t-elle aux solutions proposées aux clientèles institutionnelles ?
Le positionnement et la légitimité historique d’Amundi sur la thématique ESG ne sont plus à démontrer. Le Groupe s’est doté d’une méthodologie propriétaire et d’équipes dédiées lui permettant d’établir le rating ESG de plus de 5 500 sociétés. De cette approche normative s’est peu à peu construit un ensemble de solutions orientées client, qui vont de la mise en place de mandats intégrant les objectifs spécifiques des investisseurs en matière d’ESG jusqu’à la délivrance de conseils dans la mise en oeuvre d’une stratégie ESG.

Qu’est-ce que l’approche ESG « par les risques » ?
La maturité des investisseurs en matière d’ESG et d’objectifs associés diffère encore largement selon les zones géographiques. L’approche dite « par les risques » est dominante dans l’écosystème des investisseurs institutionnels français. Ce n’est pas une approche normative : son objectif est d’utiliser les informations révélées par l’analyse ESG pour identifier et qualifier des risques extra-financiers pouvant impacter « matériellement » un portefeuille comme le risque climatique, par exemple, pour éventuellement s’en prémunir.

Où en est la mesure de la performance ESG ?
La recherche académique, dans ce domaine, progresse au fur et à mesure que l’Investissement Responsable évolue et que les investisseurs se mobilisent. Alors que les investisseurs les plus engagés intègrent les critères ESG depuis plusieurs années maintenant, le reste de la communauté financière réfléchit aujourd’hui à la manière de s’y investir également. Début 2019, Amundi a publié une étude démontrant l’impact positif de l’intégration des critères ESG sur la performance globale des portefeuilles.

1, 63 Md€

C’est le montant des encours levés par le fonds Amundi Planet Emerging Green One*, clôturé en février 2018. Lancé en partenariat avec l’International Finance Corporation (IFC), il est déjà entièrement investi dans un portefeuille diversifié d’obligations émergentes, et investira activement au cours des sept prochaines années dans d’autres obligations vertes émises par des établissements financiers intervenant sur les marchés émergents.

Amundi innove avec la solution credit continuum

Amundi a lancé en septembre 2018 sa première stratégie Credit Continuum, une solution de crédit flexible présente sur l’ensemble du spectre obligataire. La stratégie Credit Continuum combine des expositions aux meilleures opportunités du marché, des obligations d’État ou d’entreprises cotées jusqu’aux actifs illiquides (dettes privées, instruments de financement d’actifs réels). Déclinée dans un premier temps sur les marchés de crédit européens (European Credit Continuum Strategy), elle est mise à la disposition des investisseurs sous forme d’un fonds ouvert et de mandats dédiés.

Amundi esr certifiée engagement afnor

L’activité de tenue de comptes d’Amundi Épargne Salariale et Retraite (Amundi ESR), basée à Valence, est la première du marché à obtenir la certification sur l’engagement de service AFNOR « Quali’ESR ». Une obligation de résultat jugée à l’aune de sept engagements de référence permettant de certifier la qualité des prestations de services délivrées, parmi lesquels figurent notamment l’adoption d’un comportement éco-socio-responsable ou la mise à disposition des clients d’une offre multicanal leur permettant d’être informés et d’agir sur leur épargne.

Amundi sélectionnée par le ministère des finances Irlandais et Apple

L’Agence nationale de gestion du Trésor irlandais a confié à Amundi, ainsi qu’à deux autres gestionnaires d’actifs de dimension internationale, un mandat d’environ 14 milliards d’euros. Le Groupe a été sélectionné à l’issue d’un appel d’offres finalisé en mars 2018 en tant que prestataire privilégié pour la fourniture de services de gestion d’investissement en lien avec le recouvrement de l’aide d’État perçue par Apple.