Bilan 2018

Dans un secteur en constante évolution, Amundi s’attache à toujours proposer de nouvelles solutions, en adéquation avec les nouvelles attentes des clients, notamment en matière d’Investissement Responsable. En tant que leader européen, Amundi se doit d’innover pour ses clients mais aussi pour la société afin de créer des solutions durables.

Malgré un environnement de marché plus difficile, caractérisé par des performances en territoire négatif de la quasi-totalité des classes d’actifs, les gestions d’Amundi ont maintenu, voire renforcé leurs parts de marché sur l’ensemble de leurs expertises. L’année 2018 a vu le déploiement de nouvelles solutions innovantes, notamment sur les thématiques, actifs réels, absolute return et gestions passives.

Gestions actives
La ligne métier des solutions Trésorerie a poursuivi son développement en 2018, et consolidé son statut de leader européen sur ce segment de marché. Dans un contexte concurrentiel plus tendu, en raison notamment d’une accentuation du phénomène de ré-intermédiation bancaire à l’oeuvre depuis plusieurs années, Amundi a réussi à conquérir de nouveaux clients en Europe continentale, notamment en Allemagne et au Benelux. En France, le bilan est plus contrasté, avec une décollecte nette portée par certains grands clients Corporate en phase de croissance externe. En 2018, une volatilité élevée sur l’ensemble des courbes de taux a entraîné notamment des écartements de spreads obligataires, en particulier au dernier trimestre, ce qui a pesé sur les performances. Dans ce contexte, les gestions Taux signent une année de consolidation en termes d’encours, mais riche en nouvelles réalisations. La plateforme Gestion obligataire a ainsi lancé une gamme Quant, élargi son offre ESG*  et développé des solutions d’investissement de fonds à échéance, adaptés au nouveau contexte de marché. Les gestions Obligations US enregistrent pour leur part une collecte fortement positive sur leurs expertises ultrashort duration fixed income. Côté taux émergents, Amundi conquiert également des parts de marché, avec en particulier des flux de souscriptions importants sur ses stratégies Aggregate Hard Currency. Dans un contexte marqué par le recul des principaux indices, les gestions Actions ont subi le double impact de la dépréciation des encours et du désengagement des investisseurs. Cette collecte globalement négative masque les importants succès rencontrés par les gestions Actions. Au premier rang desquels figurent les actions européennes avec la stratégie European Equity Value*, qui enregistre 2 milliards d’euros de collecte et se situe ainsi comme l’une des plus importantes collectes de la place en 2018. De même, les fonds thématiques ont rencontré un grand succès, notamment le fonds CPR Invest – Global Disruptive Opportunities* (1 milliard d’euros d’encours net), tout en poursuivant leur politique d’innovation avec le lancement de fonds dédiés à la thématique de l’éducation et du climat. Côté actions américaines, ce sont les gestions de style growth qui affichent les meilleures performances relatives. Les actions émergentes enregistrent elles aussi, en termes relatifs, des résultats plus consistants que l’ensemble du marché. Avec une collecte de nouveau fortement positive (+10,1 milliards d’euros en 2018), les gestions Multi-Asset consolident leur statut de première plateforme européenne sur cette classe d’actifs (251 milliards d’euros d’encours sous gestion). Elles progressent sur tous les segments de clientèle, notamment en raison du succès croissant des gestions discrétionnaires tant à destination des clientèles privées (mandats en gestion de patrimoine) qu’institutionnelles (friandes de solutions à risque contrôlé). Les fonds flagships poursuivent leur progression en encours et les lancements opérés au cours de l’année ont remporté d’importants succès, comme le fonds Amundi Funds II – Euro Multi-Asset Target Income*. Les gestions structurées enregistrent également une collecte nette en forte hausse (1,6 milliard d’euros), et se hissent au premier rang des fournisseurs de produits structurés en zone euro, avec notamment une année record avec le réseau LCL. Le Groupe remporte aussi un succès commercial important en Asie avec par exemple le lancement d’un premier fonds garanti en Thaïlande.

Gestions passives
La plateforme ETF, Indiciel et Smart beta* enregistre, dans des conditions de marché difficiles, une nouvelle croissance record qui porte ses encours à plus de 95 milliards d’euros fin 2018. Les flux captés par Amundi ETF (3,8 milliards d’euros) lui ont permis de gagner des parts de marché et de se positionner fin 2018 à la 4e place des fournisseurs européens d’ETF. Elle capture, à elle seule, 30 % de la collecte sur les expositions actions marchés émergents et près de 35 % sur les actions européennes. Amundi ETF, dont la compétitivité et la capacité de réponse aux besoins des investisseurs ont de nouveau été distinguées par plusieurs récompenses, a également poursuivi sa stratégie d’innovation, en mettant sur le marché une gamme complète d’ETF ESG* et un ETF thématique dédié à l’intelligence artificielle*. Innovation également pour les solutions Smart beta – dont le fonds Equity Europe Conservative* dépasse désormais le milliard d’euros d’encours sous gestion –, avec le lancement d’un mandat Alternative Risk Premia, et pour la plateforme Indiciel, qui a remporté en 2018 plusieurs mandats prestigieux auprès de grands

Gestions spécialisées
La plateforme Actifs Réels et Alternatifs connaît une nouvelle année de fort développement et gère désormais plus de 45 milliards d’euros. Avec près de 3,2 milliards d’euros collectés, Amundi reste le leader de l’immobilier collectif grand public (SCPI* et OPCI*). Le pôle dette privée, qui gère désormais plus de 6,5 milliards d’euros, s’est quant à lui enrichi de deux nouvelles expertises (dettes d’acquisition et dettes immobilières) et diversifie encore sa base de clientèle en lançant la troisième génération de ses fonds de dette senior Corporate. Amundi conforte sa position sur le marché du private equity direct en collectant plus de 300 millions d’euros sur le programme ETI Megatrends et connaît une activité record en multigestion, avec notamment plus d’un milliard d’euros déployés en 2018. Enfin, Amundi Transition Énergétique, qui a clôturé ses premières levées de fonds, gère désormais 468 millions d’euros pour le compte d’Institutionnels européens.

Amundi renforce par ailleurs son positionnement sur les gestions à impact social et environnemental. Le partenariat engagé avec l’IFC (1) s’est concrétisé par le lancement d’Amundi Planet Emerging Green One* – le plus important fonds d’obligations vertes dédié aux marchés émergents –, qui a collecté 1,63 milliard d’euros en 2018. Une initiative saluée par les marchéset qui sera déclinée en 2019 sur la solution Credit Continuum avec une dimension « verte », en partenariat avec la BEI (2). Les encours des gestions solidaires, en progression de 17,2 % en 2018, ont pour objectif d’être doublés à horizon 2021.

(1) International Finance Corporation, filiale de la Banque mondiale dédiée au secteur privé.
(2) Banque Européenne d’Investissement, l’institution financière des États membres de l’Union européenne.

3,8 Mds€ Montant de la collecte nette par Amundi ETF en 2018

45 Mds€ Montant des encours gérés par la plateforme Actifs Réels et Alternatifs à fin décembre 2018