Interview de Pascal Blanqué

Pascal blanqué Directeur des gestions

Développer les transversalités et les synergies

L’an dernier, les gestions d’Amundi ont mis en place un nouveau modèle organisationnel. Quels en sont les points forts ?
Le concept clé de cette nouvelle organisation est la plateforme d’investissement intégrée. Chaque plateforme regroupe dorénavant toutes les composantes de la chaîne de valeur ; de celles qui permettent de produire de la performance dans les meilleures conditions – gérants, analystes, construction de portefeuilles – jusqu’à celles qui permettent de se projeter vers les clientèles institutionnelles et Retail d’Amundi, grâce aux Investment Specialists (1). Les plateformes de gestion se définissent chacune par des périmètres qui leur sont propres (en termes d’univers d’investissement, de stratégie ou de style de gestion), mais elles se retrouvent toutes sur des objectifs communs : délivrer la performance attendue et contribuer au développement du Groupe. Leur force tient à ce mode d’organisation « responsabilisant » et à leur taille critique sur l’ensemble des classes d’actifs couvertes par Amundi.

Quelles actions ont été menées en 2018 pour renforcer encore leur efficacité ?
Plusieurs initiatives ont été mises en oeuvre afin de développer les transversalités et les synergies entre les expertises du Groupe. Le concept d’un réseau mondial de recherche et d’analyse fondamentale cross-plateformes a commencé à être déployé. Il a déjà permis, par exemple, de mettre en réseau les analystes crédit des plateformes Taux (Paris), Marchés Émergents (Londres) et Expertises US (Boston) au profit de l’ensemble de nos gestions obligataires globales. Des dispositifs d’échanges structurés (revues d’activité, séminaires dédiés, chantiers transversaux) contribuent désormais à l’animation de la communauté de gestion et au renforcement de son identité. Nous avons également entrepris tout un travail de clarification et de structuration autour de la culture de la performance, un enjeu majeur pour le Groupe.

Quels sont les principaux enjeux pour l’année 2019 ?
Compte tenu d’un environnement de marché durablement plus difficile, les gestions d’Amundi doivent redoubler d’efforts, comme je l’indiquais précédemment, dans leur capacité à générer de la performance et à le faire savoir. Nous allons donc continuer à capitaliser sur nos savoir-faire, en accentuant notre déploiement sur des segments jugés prioritaires (les stratégies dites non directionnelles, particulièrement adaptées au nouveau contexte de marché) ou en renforçant des expertises à fort potentiel, comme celles que nous avons développées dans la gestion thématique, les actifs illiquides ou les solutions reposant sur le Factor Investing (2), le Risk Premia (3)… Surtout, Amundi a vocation à incarner encore davantage son statut de leader européen de la gestion d’actifs, en contribuant à l’émergence de nouveaux concepts et référentiels de marché.

“Dans un environnement de marché plus compliqué, les gestions d’Amundi doivent redoubler d’efforts dans leur capacité à générer de la performance et à le faire savoir.” Pascal Blanqué

(1) Spécialistes produits.
(2) Investissement multifactoriel.
(3) Prime de risque alternative.