fr en

10 ans d’investissement responsable

Un engagement de long terme
dans l’investissement responsable

Frise_Amundi_FR
Frise_Amundi_FR
Frise_Amundi_FR
Frise_Amundi_FR
Frise_Amundi_FR
Frise_Amundi_FR
Frise_Amundi_FR
Frise_Amundi_FR

Des investissements responsables pour une économie plus durable

Amundi, signataire historique des PRI(1), a obtenu cette année un A+ dans toutes les catégories présentées. Fiona Reynolds, PRI, et Élodie Laugel, Amundi, évoquent les perspectives de développement de l’investissement responsable.

Fiona Reynolds, Directrice Générale,

Principes for Responsible Investment

et

Élodie Laugel, Directrice de

l’Investissement Responsable, Amundi

La pandémie a-t-elle changé la trajectoire de l’investissement responsable ?

 

Fiona Reynolds : La pandémie a servi d’accélérateur à l’investissement responsable, en établissant la preuve explicite de sa résilience. Elle a fait évoluer les mentalités et mis en exergue l’importance d’un équilibre, aussi bien dans les écosystèmes naturels qu’au sein de nos sociétés. Dorénavant, les investisseurs voient au-delà du risque et du rendement. Ils prennent de plus en plus en considération l’impact de leurs investissements sur la planète et sur les populations.

 

Élodie Laugel : La Covid-19 a clairement mis en lumière la dimension sociale de l’ESG. La crise a également accéléré une tendance déjà favorable à l’investissement responsable. Bien qu’elle ne prédise en rien l’avenir, la très nette surperformance des valeurs ESG en 2020, tant sur les marchés américains qu’européens, devrait inciter davantage d’entreprises à intégrer les problématiques ESG dans leurs modèles de développement, et ainsi renforcer l’intérêt des investisseurs pour ces critères.

 

 

Comment les investisseurs peuvent-ils participer à la construction d’une économie plus durable ?

 

F. R. : Les objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU établissent, à notre sens, une feuille de route assez précise. La reprise mondiale post-Covid-19 est une opportunité exceptionnelle pour y parvenir. Les signataires des PRI – dont les actifs sous gestion consolidés dépassent les 100 000 milliards de dollars – peuvent jouer un rôle central. En aidant à combler les 5 à 7 000 milliards de dollars de déficit annuel du seul secteur privé, ils ont l’opportunité de participer à la construction d’un avenir plus juste, plus durable, plus écologique, et d’aider à la concrétisation des objectifs de développement durable. Pour ce faire, il s’agit de travailler non seulement au niveau individuel, mais également en collaboration avec d’autres investisseurs ou parties prenantes.

 

É. L. : Une reprise durable exige des solutions qui permettent l’adhésion de tous. Pour que les investisseurs individuels puissent participer, il est essentiel qu’ils disposent de solutions d’épargne simples et transparentes. Le fonds Invest – Social Impact de CPR AM ou l’Emerging Market Green Bond d’Amundi, par exemple, ont été conçus dans cet objectif. Plus globalement, l’approche d’Amundi en matière d’investissement responsable vise à réduire les risques ESG et à accompagner le changement positif par l’impact, tout en engageant une démarche proactive envers les entreprises, pour les inciter à de meilleures pratiques. C’est notamment le positionnement de notre gamme ESG Improvers. Par ailleurs, Amundi se félicite de l’inclusion des thématiques biodiversité et transition juste dans le champ des réflexions de la COP26.

 

(1) Principles for Responsible Investment

Plus d'interviews
Faits marquants

CPR Invest – Social Impact, premier fonds d’investissement dédié à la réduction des inégalités sociales

C’est le premier fonds au monde à placer la réduction des inégalités au cœur de son processus d’investissement. Lancé en mars 2020, ce fonds d’actions internationales sélectionne les entreprises les plus vertueuses en termes d’effort de réduction des inégalités dans leur pays d’origine. Son univers d’investissement comprend environ 1 100 valeurs, soit près de 36 % du MSCI World All Countries.

 

Amundi dans le top 10 du classement «Voting Matters 2020»

Chaque année, ShareAction publie le rapport «Voting Matters» qui mesure l’utilisation des droits de vote sur le changement climatique et les questions sociales, de 60 des plus grands gestionnaires d’actifs. L’édition 2020 confirme que les gestionnaires européens, et notamment Amundi, continuent de montrer la voie en matière de résolutions. Amundi se classe parmi les 10 premiers en termes de performance de vote sur les 102 résolutions étudiées. Elle a notamment obtenu le score de 89 % lors de ses votes en faveur des résolutions climatiques et sociales.

 

Plus de faits marquants